21 décembre 2007

Promenons-nous dans les bois ...

Blanc Champ

Un champ, que j'aurai laissé vierge de toutes traces ...




Ramures

Ramures magnifiées ...






Abstraction

Jusqu'à l'abstraction ...

Posté par EcceKarolus à 00:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


20 décembre 2007

Empreintes

 

Empreintes

 

Empreintes ...
De doigts d'un enfant gourmand dans le sucre-glace ?
De pas d'un promeneur dans le sable d'une plage ?
D'anciennes traces dans la neige ?
D'un corps endormi dans les plis d'une couche ?
... ?

 

Posté par EcceKarolus à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 décembre 2007

L'hiver à grand pas approche ...

Automne        Hiver

Seulement 7 jours séparent ces 2 clichés. J'ai beau m'attendre à la venue de l'hiver, c'est chaque fois une surprise renouvelée ...

Posté par EcceKarolus à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 décembre 2007

Collection d'automne à Fond de France

cocktail d'arbres et feuillages

La combe vers le Lac du Renou et le Col de Merdaret (1798 m)






Hameau des Millets

Hameau des Millets

Clichés à retrouver avec d'autres dans l'album Vagabondages


Posté par EcceKarolus à 00:00 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 décembre 2007

Après "Toutes les couleurs sont dans la nature", les formes aussi ...

Promontoire rocheux

Ce promontoire rocheux ne ressemble-t-il pas à un personnage tournant son visage vers nous et nous observant ?

News : mise à jour de l'album photo Vagabondages

Posté par EcceKarolus à 00:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 décembre 2007

Toutes les couleurs sont dans la nature ...

Couleurs et Nature

Matières à profusion en un seul coup d'oeil : herbages, arbre, écorce, bois, lichen, pierres, tôles, ...

Posté par EcceKarolus à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 décembre 2007

L'éveil de Gaïa

Gaïa


A propos de Gaïa

Passer d'une vision polychromatique à une vision monochromatique est un exercice qui contraint le regard à "voir" tout ce qui entre dans le champ de vision, impose une sélection des différents sujets du "tableau". Le regard "conscientisé" recherche l'équilibre de la composition générale par les différentes "masses" et jeux d'ombres & lumières.

L'aube est cet instant privilégié qui permet de vivre en direct cette interprétation ; le regard "éveillé" accompagne la naissance du jour. Le décor environnant ne se découvre que petit à petit : d'abord les masses importantes et sombres, puis apparaissent les zones en demi-teintes. Enfin, le lever du soleil parsème quelques accrocs de lumière sur des reliefs encore incertains, avant de se répandre sur la surface du globe ...



Enya - May It Be

May it be an evening star
Shines down upon you
May it be when darkness falls
Your heart will be true
You walk a lonely road
Oh! How far you are from home

Mornië utúlië
Believe and you will find your way
Mornië alantië
A promise lives within you now

May it be the shadow’s call
Will fly away
May it be your journey on
To light the day
When the night is overcome
You may rise to find the sun

Mornië utúlië
Believe and you will find your way
Mornië alantië
A promise lives within you now

A promise lives within you now

 

 Ecouter May It Be

Posté par EcceKarolus à 00:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 décembre 2007

Exposition "LE PLI", Série : "LES PLIS DE LA TERRE"

Tableaux présentés par KAROLUS à l'exposition actuellement en cours "LE PLI"
Cliquez sur les images pour un zoom

  

Strates rocheuses

Strates inquiétantes

Strates jaunes

Roots (Ecorces de bois)

Anse des Paulilles

Empreintes

 

L'Attente

 

 

 

L ES PLIS DE LA TERRE signifie pour les créations de cette série « ce qui peut être dissimulé à nos yeux », le pli montré qui cache autre chose dans sa pliure, le pli en tant que trace d’un mouvement géologique antérieur, apparemment dû au hasard, qui semble donc produire un désordre visuel, auquel on ne prêtera peut-être pas immédiatement attention car éloigné des canons esthétiques habituels.
Pourtant, c’est l’histoire du lieu observé qui nous est conté, souvent même, celle qui date d’avant la venue de l’homme sur terre.

Ici, pour rendre visible « ces secrets de la terre », l’œil averti est avant tout un œil-chercheur, qui accepte de fragmenter une réalité et de plonger dans « les entrailles » de cette dernière, afin de tenter d’en extraire une représentation nouvelle, vision parfois microscopique mais indéniablement liée à un macrocosme.

De l’importance de pouvoir être physiquement présent dans ces lieux naturels, d’y apprendre à se laisser saisir par les ambiances, les atmosphères, puis se souvenir de cette « vibration » particulière, perçue à un moment unique, la transformer en énergie, en un geste, sur la toile, le papier, ou tout autre support, armé de pinceaux, crayons, pastels …

 

 

Posté par EcceKarolus à 00:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,